13 décembre 2006

Le monde sans les enfants - Philippe Claudel

Des histoires à raconter, peut-être édulcorées ou adaptées selon l'âge des auditeurs, mais quel plaisir de leur lire. Certes, les enfants ne savent pas forcément ce que c'est un « stage de remise à niveau » et autres joies de la vie active, peu importe ils apprécient quand même. Plus d’une fois, je me suis surprise à glousser. Présentation de l'éditeur Les enfants aujourd’hui ne s’en laissent pas conter, mais ce sont néanmoins des enfants, avec leurs angoisses, leur naïveté, leurs interrogations, leurs espoirs. Ces histoires,... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 18:04 - Commentaires [16] - Permalien [#]

07 décembre 2006

Les choses s'arrangent mais ça ne va pas mieux - Kate Ackinson

J'adore ce titre, cela aurait pu être celui d'un film d'Audiard. Le livre de Kate Ackinson ne dément pas cette première impression avec des réflexions piquantes, de ce type : "Pam n'était pas ce que Gloria aurait appelé une amie, juste quelqu'un qu'elle connaissait depuis si longtemps qu'elle avait renoncé à s'en débarrasser." Présentation de l'éditeurParce qu'il a été témoin d'un violent accrochage entre deux automobilistes, Jackson Brodie, dont nous avons connaissance dans La Souris bleue, va se trouver lancé dans une... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 22:40 - Commentaires [20] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Pardon !

Non, ce n'est pas le titre du dernier Mary Higgins Clark ou John Grisham sorti pour les fêtes de Noël, ce n'est que moi. Veuillez me pardonner pour l'interruption momentanée de ce blog, pour des raisons dépendantes de ma volonté. En effet pour des motifs aussi futiles que sorties, dîners, travaux manuels tels que électricité, plantage de clous et autres subtiles activités, j'ai peu lu et encore moins commenté, mais promis, juré, mercredi je suis de retour. A tous celles et ceux qui possèdent ou convoitent de beaux marque-pages,... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 23:29 - Commentaires [14] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Seule Venise - Claudie Gallay

Seule Venise est le deuxième volet de ma série Vénitienne (peut-on parler de série avec deux ouvrages, oui bien sûr, puisque c'est le début d'une longue série). Je rappelle que le premier s'appelait Venise.net de Thierry Maugenest. Pour en revenir au roman de Claudie Gallay, j'ai aimé la mélancolique histoire de l'héroïne. C'est le prétexte aussi pour se promener dans cette sublime ville de Venise désertée par ces touristes, froide, humide, mais toujours aussi envoûtante (le mot est faible !). Présentation de l'éditeurA quarante... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 13:20 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 novembre 2006

Les autres - Alice Ferney

Enfin un vrai livre d'action, peut-être pas au sens commun du terme, en effet tout se passe dans un même lieu, en quelques heures, cela vous rappelle quelque chose : le théâtre. Moi aussi, cela m'évoque une pièce avec des personnages qui se retrouvent dans une maison et qui vont  révéler les uns aux autres un certain nombre de vérités. Et l'on assiste à quelques règlements de compte, beaucoup plus saignants que la dernière pièce que j'ai vu Jimmy Choo virtuelle aux pieds (oui je fais un peu vaniteuse en disant cela, mais c'est si... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 14:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 novembre 2006

Comment Lire peut être incroyablement tendance?

Loin des rats de bibliothèque, genre petites lunettes, chignon, robe sévère, pull étriqué rapiécé aux coudes, les lectrices et lecteurs de 2006 sont très tendance. Tout d'abord, je note l'effort notable de nombreux éditeurs d'afficher des couvertures sobres et chics (Gallimard et mon choucou Quai Voltaire au bleu sublime), d'utiliser des formats originaux (actes Sud) et d'illustrer leurs couvertures de tableaux ou très belles photos. Je ne dis pas que la tendance soit générale, il reste des amateurs du genre "eau de rose"... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 18:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

02 novembre 2006

Le demi-frère - Lars Saabye Christensen

Cela tombe bien, il vous reste quelques jours avant la fin des vacances et pour ceux qui ne sont pas partis, les jours racourcissent et les soirées rallongent, vous trouverez donc facilement de longues heures pour lire ce magnifique pavé de 922 pages.C'est une extraordinaire saga familiale qui se déroule en Norvège, dans les années 50. Rien n'est simple, ni lisse, tous les personnages sont hors du commun. Présentation de l'éditeur" Un magnifique roman fleuve, à mi-chemin entre Le Livre des illusions de Paul Auster et Les... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 11:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 octobre 2006

Le Passage des Ombres - Isabelle Hausser

Attention, il est question de meurtres, il y a plein de morts, des suspects et un juge, mais ce n'est pas un polar. C'est le dernier livre d'Isabelle Hausser, et contrairement aux apparences, il est centré sur des histoires d'amitié et d'amour. Présentation de l'éditeur Certains lieux semblent enchantés, comme si, placés en un point sensible où se déforme la trame de l'espace et du temps, ils gardaient la mémoire des événements dont ils ont été le théâtre ou protégeaient les secrets de ceux qui les ont habités. Malemort,... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 20:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 octobre 2006

Personne n'y échappera - Romain Sardou

Et oui, vous non plus vous ne pourrez passer à côté du dernier Sardou, le livre pas le CD. Je sais, je suis la première à gloser ces pubs radio (merci Europe 1) affligeantes pour le dernier best-seller bouleversant, terrifiant ou émouvant. Mais sincèrement, comment résister à un tel mystère : "24 cadavres sans lien apparent, pas de mobile, pas de suspect..; et oh surprise le héros n'est pas une sublime héroïne trentenaire très triste, très intelligente et très riche (toute ressemblance avec des personnages de Mary Higgins Clark... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 18:19 - Commentaires [12] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Les bienveillantes - Jonathan Littell

Pour tous ceux qui attendaient avec curiosité, impatience ou amusement, mon avis sur l'immense chef-d'oeuvre incontournable, inattaquable et inestimable du jeune prodige Jonathan Littell, passez votre chemin, allez surfer plus loin, j'ai jetté l'éponge.Pourtant tout avait si bien commençé, les premières pages me réjouissaient, m'intriguaient, naïve que j'étais.Telle une accro du shopping se jetant sur le dernier Spécial Mode de elle, je m'étais empressée d'acheter Les bienveillantes, allant même jusqu'à le faire trôner sur le dessus... [Lire la suite]
Posté par Agapanthe à 19:24 - - Commentaires [30] - Permalien [#]