enf_lectureecole2Certains parents de mes amis se sont plaints de la difficulté de faire entrer les livres à l'école.
Quel toupet !
Tout le monde sait que tout est mis en oeuvre, afin qu'à date fixe les enfants accèdent à la bibliothèque de l'école ou de la commune.
Justement le problème réside dans ces termes :"à date fixe", l'accès est limité, contingenté.

bibli_3Un de ces parents amis, s'était réjouit lors de son arrivée dans une nouvelle école, de la proximité de la bibliothèque municipale. En effet, très astucieusement une des portes dudit édifice public ouvre directement sur la cour de récréation.
Enchanté, naïf qu'il était, il voyait déjà ces enfants aller-venir à la bibilothèque, à l'heure du déjeuner par exemple.
C'était sans compter avec les complications administratives et le bel enthousiasme des bibliothécaires "et quand est-ce qu'on va déjeuner nous ?".

Ces parents d'élèves ne doutent de rien, ils devraient pourtant savoir que les bibliothèques sont déjà ouvertes avec difficulté quelques matinées, après-midi par semaine et pourquoi pas le soir et le dimanche  !

Bon, j'exagére et grossis volontairement le trait, alors que je suis de tout coeur avec les bibliothécaires. Mais je persiste à penser qu'il doit exister des initiatives locales originales ou des idées à mettre en oeuvre afin de faciliter, libérer l'accès aux livres, notamment pour les enfants.