atkinsonJ'adore ce titre, cela aurait pu être celui d'un film d'Audiard. Le livre de Kate Ackinson ne dément pas cette première impression avec des réflexions piquantes, de ce type : "Pam n'était pas ce que Gloria aurait appelé une amie, juste quelqu'un qu'elle connaissait depuis si longtemps qu'elle avait renoncé à s'en débarrasser."

Présentation de l'éditeur
Parce qu'il a été témoin d'un violent accrochage entre deux automobilistes, Jackson Brodie, dont nous avons connaissance dans La Souris bleue, va se trouver lancé dans une série d'aventures incroyables. Les choses s'arrangent... est un thriller, une comédie noire et une satire de la vie contemporaine britannique. Plusieurs intrigues se croisent avec brio dans un texte porté par un humour subversif et un suspense hitchcockien. Sont brocardés entre autres un certain théâtre d'avant-garde, les exercices auxquels doivent se plier les écrivains pour vendre leurs livres, une certaine littérature populaire, les promoteurs immobiliers, l'exploitation sexuelle des Jeunes femmes d'Europe de l'Est, les nouveaux riches. Le regard décapant de Kate Atkinson sape les prétentions et les illusions des personnages et dynamite nos certitudes.

Cette histoire abracadabrante est surtout le prétexte pour nous dresser une succession de portraits drôles et cruels, la femme du riche et truand promoteur, la jeune femme de l'est sans scrupules, l'écrivain perturbé, l'ex-flic toujours au mauvais endroit au mauvais moment, c'est tout simplement réjouissant.
La comédienne au talent (physique) indiscutable répète avec le plus grand sérieux une pièce au titre improbable "A la recherche de l'équateur au Groënland", tout un programme.

Gloria, la mère et épouse apparemment modèle aux pensées si peu politiquement correctes. La conversation avec sa fille Emily est délicieuse :"Emily voyait un genre de psychologue tous les mercredis après-midi, un dénommé Bryce qui lui reprogrammait la cervelle dans une configuration plus positive.
- Non, qu'est ce que tu as compris? s'enquit Gloria qui se demanda si elle ne reprogrammerait pas plus vite et à moindre frais la cervelle de sa fille en la frappant à la tête avec la cuiller à arroser qu'un individu du nom Bryce."

Je vous laisse le plaisir de découvrir les autres réflexions humanistes de Kate Atkinson, sans oublie le suspense insoutenable qui vous pousse vers la fin de ce roman aux allures de polar.

Fallois paru le 23 août 2006 - 410 pages - 19€