hausser2Attention, il est question de meurtres, il y a plein de morts, des suspects et un juge, mais ce n'est pas un polar. C'est le dernier livre d'Isabelle Hausser, et contrairement aux apparences, il est centré sur des histoires d'amitié et d'amour.

Présentation de l'éditeur

Certains lieux semblent enchantés, comme si, placés en un point sensible où se déforme la trame de l'espace et du temps, ils gardaient la mémoire des événements dont ils ont été le théâtre ou protégeaient les secrets de ceux qui les ont habités. Malemort, petit bourg méridional chargé d'histoire, que les événements du monde, même les plus sanglants, n'atteignent que de manière étouffée, pourrait être l'un de ces endroits magnétiques où viennent se confondre les époques.

C'est à un trio insolite que revient la tâche d'invoquer l'esprit des lieux : une femme et deux hommes qui essaient, chacun à sa manière, de surmonter leurs deuils respectifs à travers l'amitié, la musique et leurs obligations professionnelles. Leurs égarements intérieurs les mènent sur la piste de deux meurtres non identifiés. L'un bien réel, que Guillaume, le magistrat, est obligé d'instruire, l'autre, incertain et commis à une époque antérieure, qui suscite la curiosité de William, l'historien, tandis qu'Élise, le médecin du bourg, est confrontée à des morts moins inattendues parmi ses patients.

Il y a plusieurs histoires qui se juxtaposent, se télescopent dans Le Passage des Ombres.
Chacun des trois personnages a été confronté à un deuil douloureux, l'un a perdu son fils, l'autre sa femme et la dernière sa mère. Chacun se remet difficilement de son chagrin et ne veut pas chercher d'aide auprès des autres, le trio se retrouve seulement en jouant de la musique.
Parallèlement, une tragédie du passé liée à la maison va surgir et entrecouper le livre.
Quant à l'aspect sentimental, il règne un suspens insoutenable : imaginez deux hommes très amis et une femme (amie de l'un d'eux depuis l'enfance), dans les bras duquel va-t-elle succomber, l'amitié des deux hommes pourra-t-elle perdurée ? Mais d'ailleurs qui dit qu'elle succombera, ce n'est pas non plus de la chick-lit (et n'y voyez aucun mépris).

Pour parachever l'ensemble, l'américain du trio nous fera partager ses réactions, ses états d'âme face à l'actualité américaine, le conflit irakien.
Bref, il y en a pour tous les goûts et même si mon résumé peut paraître échevelé, le livre lui est bien ficelé.

Alors oui, j'ai aimé ce livre, je l'ai lu très vite, je reconnais que quelques clichés auraient pu nous être épargnés.  Mais il se dégage un côté intemporel de ce livre, deux histoires qui se chevauchent et pour parfaire l'ensemble, j'ai aimé l'ambiance retranscrite de ce petit village au fond de la Drôme.