tome_dom... dans l'ordre, parce que mieux que n'importe quel gâteau, vêtement, il sait me regonfler le moral. En cas de fatigue, ras-le-bol passager, je sais que je peux lui faire confiance pour changer le cours de la journée. Il faut que je précise qu'en fait de libraire, il s'agit de deux libraires (un homme et une femme) dans une même librairie.

En plus, c'est une minuscule librairie, remplie de livres jusqu'au plafond, dans un désordre qui n'est qu'apparent, car quel que soit le titre de l'ouvrage que je demande, ils savent toujours où il est rangé, s'il est en stock. On n'est très loin des savantes étendues livresques des Fnac, Virgin et Cultura, le sujet ayant été abordé précédemment, je ne ferai pas à nouveau de réflexions désobligeantes. Enfin, juste en passant mes libraires ne sont absolument pas classables dans la catégorie BBBB (Barbu, Bouclé, Binoclard et Boutonneux, pour ceux qui ont raté l'épisode Fnac). Les livres sont très souvent dotés d'un petit commentaire personnel des libraires et c'est une précieuse indication, très fiable.

Il est vrai que je leur suis fidèle, préférant payer des excédents de bagages dus à mes piles de livres vacances (ou appliquer la technique je charge les bagages enfants) car je les aurai choisis sur leurs conseils, plutôt que de me rabattre sur les sempiternels best-sellers de l'été, les seuls en vente à la presse-librairie de la plage.

Je sais, tout le monde n'a pas la chance d'avoir une bonne librairie à proximité, mais je n'ai pas la joie d'avoir une bonne bibliothèque près de chez moi. Alors j'en profite, c'est une vraie joie de faire une pause chez eux, de confonter leurs lectures à la liste que j'ai dressée (grâce aux blogs :) et autres articles) et de repartir chargée de mes précieux livres.

Bien sûr, cela implique certains travers, nul ne peut les lire avant moi ou me donner son avis s'il est défavorable avant que je l'ai lu. Alors tant pis si je dépense des sommes indécentes pour ces ouvrages, c'est pour la bonne cause la Culture.