mauvais_gar_on... mauvais départ avec ce roman, acheté parce qu'un libraire l'avait aimé, et ça je ne résiste pas.
Quelques dizaines de pages plus loin, la magie n'a pas opéré, je me demande ce que je fais en compagnie de cet adolescent disgracieux. Nous n'avons aucun point commun et je ne sais même pas à quoi ressemble la musique de son idole Morissey.

Et puis, doucement, je me prends d'intérêt pour la vie de ce garçon raconté avec cet humour anglais si délectable et beaucoup de sensibilité.

Présentation de l'éditeur
Raymond Marks n'a pas de veine! Grâce aux bons soins de l'infâme Oncle Jason, le voilà en partance pour "Grimsby-sur-Gerbe", "le dépotoir à chalutiers de la côte la plus glaciale de la mer du Nord". En hommage à la liberté qu'il laisse derrière lui, il a choisi de faire le trajet en auto-stop. Mais le voyage sera plus chaotique que prévu, semé d'embûches et de rencontres étranges. Heureusement, il y a son idole, Morrissey, le chanteur des Smiths, à qui il écrit des lettres qu'il n'envoie pas. Drôle et bouleversant, il lui raconte son périple et toute l'histoire de sa vie, sa géniale grand-mère et le triste concours de circonstances qui l'a conduit sur la route de Grimsby... Avec un cœur gros comme ça et beaucoup de lucidité, Raymond, petit frère anglais de L'attrape-cœurs, cherche son chemin dans ce monde qui le voudrait désespérément "normal", balançant entre autodérision et émotion pure

Raymond tente de grandir le plus normalement possible auprès de sa mère dépressive, mais tout s'acharne contre lui. Seule sa formidable grand-mère, d'une intelligence et d'une clairvoyance rare, est là pour le protéger.
En définitive, je n'ai plus lâché ce livre jusqu'à la fin, et quelle fin fantastique !
A lire vite et vous apprécierez à sa juste valeur la couverture du livre (très tendance, le pull orange et les lunettes XXL).