Elles sont toujours trop petites, pas pratiques, voire dangereuses (attention chute d'objet!).
Pourquoi notre table de chevet ne ressemble pas à cechevet21lles des magazines de décoration ?chevet

Parce que personne n'a encore conçu, la table qui peut réunir une bibliothèque et une salle de bains sur quelques cm². Je vous rappelle que la vocation première d'un chevet est d'accueillir une lampe (de chevet), un livre, un mouchoir et un verre d'eau.
Mais la réalité est souvent tout autre, et l'on aperçoit très souvent pas un, mais plusieurs livres (celui en cours, celui commencé jamais fini, celui d'après et celui d'avant pas encore rangé). La célèbre Solenn de Carnets de lectures l'appelle très justement la PAL (pile à lire).

On trouve aussi une grande bouteille d'eau en lieu et place du modeste verre (en cas de soif inextinguible subite) et tout un attirail de produits cosmétiques tels que baume pour les lèvres, 00051crème réparatrice des mains, des pieds, des jambes.
Puis en équilibre instable, tout un lot de tickets usagés d'expositions (pour les plus chics, la liste établi un ordre décroissant), de cinéma, d'avion, train, bus, métro destinés à un emploi fictif de marque-pages.
La touche personnelle de chacun parfait le tout, courrier, publicité, coupe-ongles, peigne, préservatifs, pilules (et autres médicaments).

On est finalement très loin de Marie-Claire Maison, même après un grand nettoyage, il en restera toujours trop.
Je pourrais évoquer l'aspect sécurisant, rassurant que l'on ressent à se réveiller avec tous ces objets près de soi, (comme un doudou pour grands), mais à mon humble avis la vraie raison d'un tel B..azar c'est tout autre chose .

IL Y EN A MARRE de se lever toutes les cinq minutes pour aller chercher le truc indispensable pour passer une bonne nuit.